Aujourd’hui j’ai crié fort… trop fort…

Aujourd’hui c’était une mauvaise journée pour tout le monde à la maison! Les filles étaient complètement brûlées et n’avaient pas le cœur à rien… Ma plus jeune, dans sa phase du « NON » ne voulais rien savoir et moi je devais ajouter à ce mélange, une migraine carabinée et ma célèbre « impatience surprise »! Aujourd’hui on était comme un shooter cheap et sucré dans une fin de soirée trop arrosée! Un mélange qui peut tout faire exploser!

Aujourd’hui j’ai crié fort…

Ma moyenne à tapé sa jeune sœur! Un geste, chez nous, complètement inacceptable! J’ai dû la mettre en retrait pour 4 minutes… La crise! Coup sur le mur, cris hystériques et sanglots dignes du plus gros des crocodiles! Elle ne m’écoutait plus…. Elle était dans un transe apocalyptique…Pendant ce temps dans le salon, la plus vieille commandait comme le capitaine du Titanic a dû le faire lors du naufrage. C’était elle la boss! Elle décidait de tout et ne partageait aucun jouet! C’était trop pour la petite! Crise et poussage s’en sont rapidement suivis! Dans la cuisine c’était l’apocalypse, dans le salon un putsch s’organisait et dans ma tête un chantier de construction! Le bonheur quoi…. Mais que ce passe-t-il bordel!? D’où sort toute cette violence!? On est si calme et cajoleur habituellement! Ça y est! C’est officiel! J’ai complètement perdu le contrôle!! Et j’ai crié…

…fort, trop fort!

« HEY ÇA VA FAIRE! TOUT LE MONDE EN RETRAIT ET C’EST FINI LE NIAISAGE! PAPA ESSAYE DE FAIRE DES JEUX AGRÉABLES AVEC VOUS ET ÇA FINI COMME ÇA!? VOYONS DONC C’EST QUOI LE PROBLÈME!? LÀ VOUS ALLEZ RÉFLÉCHIR UN PEU ET ENSUITE TOUT LE MONDE AU DODO POUR UNE SIESTE!!! »

Ou de quoi du genre…

Note à moi-même: Ok JF, crier les mots retrait et sieste n’est pas une bonne idée pour régler un conflit avec des enfants entêtés et fatigués!

Tout le monde s’est endormi en pleurant et moi j’ai fait ma recette secrète: Tylenol et sac magique froid sur la tête pour une heure dans le lit!

Vous savez quoi? C’était moi le problème dans tout ça! Pourquoi? Car c’est moi le parent! Quand je sens que je suis impatient je dois prendre sur moi et m’en rendre compte plus rapidement. Au réveil des petites je les ai toutes assises devant moi sur le sofa du salon. Retour sur les lieux du crime. J’ai pris le temps de bien leur expliquer ce qu’elles avaient fait de pas correct et… Je me suis excusé! Je me suis excusé d’avoir crié… Que je n’aurais pas dû réagir de cette façon, car je leurs demande moi-même de ne pas le faire! Je me suis excusé, elles m’ont pardonné et on s’est fait un gros câlin!

Le lendemain matin, j’en ai encore reparlé. J’ai demandé qu’on passe un marché elles et moi…

« Aujourd’hui personne ne crie. Aujourd’hui on se parle calmement s’il y a un problème. Aujourd’hui on passe une belle journée! »

Elles ont accepté le deal! On a passé une super belle journée! D’elles-mêmes elles me disaient:

« Oups je m’excuse j’ai crié. »

Si on leurs demande, dans notre processus d’éducation, de s’excuser on doit, nous les parents, être capable de faire de même! Car les enfants apprennent la vie et les adultes, nous, on apprend à devenir parents!

Je crois que l’humilité, l’amour et la communication sont les meilleurs ingrédients à mettre dans le shooter de fin de soirée, qu’est notre famille!

 

Je vous aime les filles! Même quand papa cri il vous aime!

xxx / xxx / xxx

 

Voilà!

JF

 

Be the first to comment on "Aujourd’hui j’ai crié fort… trop fort…"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*