Il a tué sa famille à cause du féminisme!

Tue sa femme à cause du féminismeTue sa femme à cause du féminisme

Je sais tout à fait que le contenu de cet article ne fera pas l’unanimité. En fait, je ne sais même pas si JF est du même avis que moi. Ceci dit, je respecte les opinions de tous… et je n’impose pas mes valeurs et mes idéaux aux autres.

Vous avez sûrement vus les drames familiaux qui se sont déroulés dernièrement. Sinon, lisez les ici :
Un père tue son bébé de 10 mois et se suicide (LaPresse)

Trois hommes retrouvés morts à Boucherville (LaPresse)

J’ai été témoin de plusieurs statuts de différentes personnes discutant du féminisme et qui les relie à ces drames familiaux. Le débat est intéressant, mais des fois les arguments sont incongrus et irréfléchis basés simplement sur des faits de sa propre vie et non sur la vérité réelle. En toute transparence, je ne vois juste pas le lien. J’encourage personnellement le féminisme. De voir une corrélation entre ce mouvement et les drames familiaux, je trouve que c’est purement du sophisme.

Beaucoup disent que le mouvement qui a été fait avec beaucoup « d’agressivité » et qu’il est temps de « mettre la pédale douce ». J’ai même lu certaine personne qui disent : « C’est assez, c’était nécessaire, mais là, il faut un équilibre. »  Si j’étais JF… Je dirais « Ta yeule! » mais bon… Je suis Joe… J’essaie de débattre et être gentil. Je pense que le seul lien entre le féminisme et ces drames familiaux, c’est que si on était ouvert à accepter l’égalité des sexes, les hommes seraient moins enclin à se sentir faibles quand ils ont besoin d’aide.

Revenons à ceux disant que ça prend un équilibre et que les « féministes » l’ont défait. Ce n’est pas une question d’équilibre. C’est une question d’ouverture d’esprit et d’égalité. C’est d’ouvrir les portes à ce que tout le monde puisse juste être qui il est. Tu es un homme qui aime le rose. Nice. Tu es une femme qui aime rénover. Nice. (J’ai de la job pour toi en passant, message-moi) Tu es gai, pas gai, fier, pas fier, déprimé, schizophrène… WHAT EVER, c’est nice! Sans blagues. Dire qu’il « faut un équilibre » implique qu’on s’attendent à ce que chacun aille un rôle prédéfini. C’est ça qui est castrant. Pas le fait d’empêcher un homme de devenir « bricoleur ».

De toute manière c’est quoi un équilibre des sexes, une égalité ok… mais c’est quoi un équilibre? J’irais même jusqu’à dire que d’imposer « un équilibre » causera tout de même des actes aussi désespérés.   Parce-que c’est ce que ces drames familiaux sont. Des actes désespérés. Si j’impose à un père de famille qu’il doit avoir la place d’un « homme » et que ceci implique des façon d’agir… il est possible que cet homme ne sentent pas plus bien dans sa peau ce qui mène à ces actes désespérés.

J’ai même lu « Avant 1970, les hommes tuaient pas leur famille. Je pense que c’est un indice. »
Really? Basé sur quoi? J’ai fait une recherche Google, et juste en 1950 j’ai trouvé 10 cas de ce genre.

On fait les liens qui nous semblent bons basés sur son vécu seulement afin de justifier nos pensées des fois. Je pense…
Entre toi et moi, ça se fait des deux côtés du dialogue aussi. J’ai lu des tweets contre la fête des pères aussi.

Si vous cherchez #EndFathersDay sur Twitter vous retrouverez des choses comme:

Ça implique donc, pour moi, qu’il faut également comprendre que ces drames familiaux, ce sont des hommes en détresse. Ce sont des hommes qui ont possiblement eu peur d’affirmer qu’ils sont « faibles » ou qu’ils « ont besoin d’aide » et la culmination de cet état d’esprit s’est traduit par quelque chose de vraiment grave. Ceci dit, les drames familiaux, ce n’est pas juste une histoire d’hommes.

Une femme avoue avoir tué ses enfants.

Est-ce que d’ignorer que les femmes aussi ont des rôles prenants dans les drames familiaux n’est pas aussi une forme de sexisme? Si les femmes sont capables du meilleur, elles sont aussi capables du pires. Elle sont égales aux hommes. Oui il y a un fléau je crois qui fait que les hommes ont de la difficultés à se montrer vulnérable, le même fléau qui implique que les femmes sont tous folles.

J’ai vu une vidéo dernièrement aussi, désolé je sais que l’article est long, mais je suis un peu dedans-là alors reste avec moi :)

 

Personnellement, je la trouve drôle la vidéo. Mais probablement pas pour les mêmes raison que ceux qui la regardent en se disant « OSTI QUE C’EST VRAI! »

Cher homme des cavernes, cette vidéo, pour moi, est drôle parce-que je me dis « Y’a vraiment des imbéciles qui croient ça. »

C’est un peu comme regarder un film de Rogers Normandin. C’est drôle parce-que c’est fucking mauvais. En fait, je pense que je vais finir mon post sur une vidéo de Rogers Normandin, parce-qu’en effet, c’est beaucoup plus léger et drôle (mais c’est 1h40) :

C’EST QUOI TU VEUX DIRE JOE?

En gros ce que je dis:

Je suis pour l’égalité des sexes et par le fait même le féminisme.
Dire que le féminisme fait que les hommes n’ont pu leur place d’homme et que c’est à cause de ça qu’ils font des actions comme les drames mentionnés, c’est un peu stupide. C’est même le contraire!

Si comme société on était capable d’accepter qu’une femme peut être forte et qu’un homme peut être faible, on éviterait probablement le tabou de l’homme qui ne peut admettre qu’il a besoin d’aide et qui divague vers des actions si violentes et déraisonnables.

 

1 Comment on "Il a tué sa famille à cause du féminisme!"

  1. Bien dit, Joe!
    Et dans un article de La Presse le lendemain, un psychologue disait: ‘Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, le nombre de drames familiaux demeure stable avec les années.’

    http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/faits-divers/201507/06/01-4883305-anjou-un-pere-tue-son-bebe-de-10-mois-et-se-suicide.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4883902_article_POS3

Leave a comment

Your email address will not be published.


*