L’abus du mot « AMI »

MotAmiTitre

Moi j’ai une théorie sur la définition du mot « ami ». Cette définition me fais rendre compte que l’on utilise ce mot un peu trop souvent. L’abus du mot « ami » fait de lui quelque chose d’anodin, quand dans le fond il devrait être spécial!

Ma définition du mot ami

« Ami » est un mot que l’on donne aux personnes proches de nous, qui ne sont pas de la famille. Le mot « ami » devrait être utilisé seulement pour des gens de confiance avec qui nous partageons affinités et valeurs.

Un truc simple

Si la personne n’a jamais été rencontrée à l’extérieur du lieu réel de fréquentation (travail, école, cour) ce n’est pas un ami. Quelqu’un qui n’est jamais venu manger chez vous n’est pas un ami. Une personne de qui vous n’avez jamais rencontré la famille n’est pas un ami.

C’est un bon collègue, une excellente connaissance ou encore un associé, mais pas un ami. Facebook n’entre même pas dans l’équation! Il est en partie responsable de tout ça!

Chez les enfants

Ce qui m’amène à croire que le mot « ami » est galvaudé, surtout chez les enfants. Quand les parents parlent des « amis de la garderie », des « amis de l’école » ou encore des « amis au cours de danse » ils pâlissent, à mon humble avis, la signification de l’ami.

On habitue nos enfants à être ami avec tout le monde! Ce qui n’est pas mauvais en soit, mais qui en même temps est impossible! On n’a jamais, on n’est pas et on ne sera jamais ami avec tout le monde!

Chez moi on explique aux filles que c’est normal de ne pas bien s’entendre avec tout le monde. On inculque aussi de faire très attention à ses amis, ils sont précieux. On leurs apprend ça maintenant, car en vieillissant on a tendance à prendre les amis, les vrais, pour acquis et ça c’est mal… On leur apprend la valeur du mot « ami ».

Moi par exemple!

J’ai pleins de super bons collègues. Plusieurs connaissances extraordinaires. Certaines personnes sur le point de passer à l’autre étape. Quelques bons chums et deux vrais amis! Deux!

Deux amis à qui je peux vraiment me confier, en qui j’ai confiance. Deux amis clichés. Cliché dans le sens du cliché: « Ils viendraient me chercher à 3h du matin si j’étais dans la marde!« 

Faites attention, car l’amitié c’est un peu comme l’amour, c’est fragile. Il faut garder ce mot spécial. Le garder pour des gens tout aussi spéciaux! Pour nos AMIS!

Voilà!

JF

 

Be the first to comment on "L’abus du mot « AMI »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*