Parler de sexualité avec ses enfants 2

Bon, bon, bon voilà que Joe me mets dans la marde et « m’oblige » de parler de cul et d’enfants… Vous avez lu son article sur sa façon de faire pour parler de sexualité avec ses enfants? Non!? C’est ici que ça se passe! Petit conseil, lisez-le avant de lire le mien! C’est un peu comme le Parrain… Si tu n’as pas vu le premier tu risques d’être fourré si tu regardes le deuxième!

(J’ai dit fourré dans le sens de mélanger et non dans le but de faire une blague douteuse sur le sexe!)

Donc voici comment je vois les choses et comment moi et ma copine on aborde ce sujet avec nos filles de 5, 4 et 2 ans!

On dit la vérité!

C’est vrai qu’on dit la vérité… On se doit de le dire! On est les parents! Je les bullshit assez avec le Père Noël je ne vais pas embarquer les cigognes et les plans de choux là dedans en plus! Après tout ils sont là parce qu’on a fait l’amour!

Comme disait Annie Simard sur notre Facebook: « (…) employer les vrais mots (…) un pénis c’est un pénis pas autre chose. » Je fais la même chose ici!

On utilise les bons mots et on leurs apprend que les corps de la fille et du garçon, ne sont pas pareils!

Sans rentrer dans les détails croustillants on est capable de leur dire que quand on aime beaucoup quelqu’un, quand on a un amoureux ou une amoureuse (car oui on leurs explique aussi les différents genres) on aime faire l’amour avec cette personne! On l’embrasse, on lui fait des gros câlins… Et que pour faire des bébés il faut faire l’amour! C’est-à-dire que le papa met son pénis dans le vagin de la maman! Etc, etc... Je ne vais pas vous faire ici la dissertation de comment on fait des bébés, j’ose croire que vous, vous le savez déjà!

Un tabou non justifier

Le sexe est tabou en général et surtout avec nos enfants. Je crois que ceci est dû au fait que de génération en génération les parents sont gênés d’en parler avec leurs kids.

Faut dire aussi que L’Église doit pas être trop loin là-dedans, mais svp partez-moi pas sur les religions!!!!!!

Ce qui fait que les enfants apprennent tout jeune que parler de sexe c’est malaisant! C’est pourquoi j’essaie, avec la forte influence de ma copine, de répondre à leurs questions le plus franchement possible. Non, je ne suis pas toujours confortable, mais leur réaction me prouve que c’est correct d’en parler. Pour eux c’est comme si je parlais de cuisine ou d’auto! Ce n’est pas eux qui sont inconfortables dans tout ça… C’est nous les adultes!

Les sujets connexes

Ce sujet, qu’est la sexualité, est pour moi un sujet très important à la maison. Car elle ouvre l’échange sur plein d’autres sujets connexes. Comme: le harcèlement, les pédophiles, l’amour, le respect, l’égalité homme/femme, être capable de dire non, les transgenres, l’orientation sexuelle etc…

Mes filles savent que des gens changent de sexe, elles savent qui a des enfants qui ont deux papas ou deux mamans, elles savent qu’il existe des gens pas gentils qui aiment trop les enfants etc… Bon je vous l’accorde je ne suis pas certain qu’elles comprennent tous parfaitement, mais au moins la porte est ouverte et leurs opinions et leurs vigilances se forment tranquillement.

Elles savent que leurs corps et particulièrement leurs fesses et leurs vulves c’est personnel! Personne n’a le droit de toucher à ça! Et d’avertir papa ou maman si ça arrive, que c’est très important!

La découverte

Les enfants découvrent leurs corps très jeune, faut pas leur dire de ne pas se toucher ou que c’est sale, car c’est ça qu’ils vont retenir et transmettre plus tard! S’ils veulent découvrir ou toucher, ils doivent comprendre que c’est dans leur chambre ou dans la salle de bain. Pas devant tout le monde dans le salon en écoutant un film!

Y’a rien de plus vieux et normal que la sexualité! L’humain est conçu pour se reproduire, sinon c’est la fin de notre race! Alors, pourquoi avoir peur de parler de ce qu’on est vraiment!?

Chez nous on en parle et sans gêne!

Mais disons que le sujet reste encore en surface! Fellation, cunilingus, triolisme et sodomie ne sont pas des sujets que nous avons abordés! Mais je sais que ça viendra. Je me dis que si déjà à leurs âges on a parlé de sexualité sans tabous, elles seront plus confortables de parler de tout ça quand elles seront rendues là!

Mon but dans tout ça!?

Je souhaite que mes filles ne soient jamais troublées ou s’empêchent de venir m’en jaser ou de me demander des conseils, maintenant ou quand elles seront plus vieilles! Je leurs enseigne à dire non si elles ne veulent pas et à savoir que leurs corps est à elles, seulement elles!

Faque t’es content là Joe!? Tu l’as mon opinion! ;P

Voilà!

JF

Be the first to comment on "Parler de sexualité avec ses enfants 2"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*