Parler de sexualité avec ses enfants

Parler Sexualité avec ses enfantsParler Sexualité avec ses enfants

NOTE SUPER IMPORTANTTE: JE NE SUIS PAS UN PROFESSIONNEL EN LA MATIÈRE. JE N’ÉCRIS QU’UN TEXTE D’OPINION SUR CE QUI FONCTIONNE POUR MOI.

Désolé pour le « Disclaimer », mais je ne veux pas pas avoir l’air d’avoir la prétention d’être un expert en la matière. Ceci dit, j’ai de l’expérience quand même!

Je serais curieux d’avoir l’opinion de JF sur le sujet, il a trois filles. J’aimerais bien savoir si le processus est différent pour les filles.

Dans tous les cas, on ne s’en sauve pas de cette fameuse discussion. Ça semble même être un moment qui a les caractéristiques d’un événement plus qu’une anecdote. Certaines personnes semble avoir peur de parler de sexualité avec leurs enfants, d’autres sont gênés…

Mais les questions viennent. Les enfants sont curieux de nature. Ils vous demanderont nécessairement des questions afin d’apprendre. Si ce n’est pas sur la sexualité, ce sera sur autre chose. Pourquoi le Monsieur est-il gros? Pourquoi le chien est-il laid? Pourquoi y’a-t-il des enfants malades?

C’est tous des questions que je trouve difficile à répondre. En fait, beaucoup plus difficile à répondre que:

Pourquoi les filles n’ont pas de pénis?

C’est la question qui a parti la conversation chez nous avec mon plus vieux. Les deux plus jeunes s’en sacrent un peu pour le moment. C’est ben correct de même… honnêtement, c’est possible que ce soit à cause que le plus grand leur a raconté déjà… Ça arrive souvent dans une famille avec plusieurs enfants. On se rend compte que l’information est passée entre eux sans ton intervention. Mais je ne vous conseil pas de dépendre là-dessus, évidemment.

Tout ça pour dire que mon fils m’a demandé cette grosse question. Et vous l’avez sûrement vécu, l’enfant demande une question et vous êtes partis pour une série de « Pourquoi? », « Comment ça? », « C’est quoi un XYZ? ». Une petite question inusité fini par être une dissertation sur le sujet.

Et ben… mon truc pour parler de sexualité c’est tout simplement répondre à ces/ses (les deux pronoms marchent dans ce cas) questions. S’il est prêt à demander, il est prêt à entendre la réponse. Il est dans le « minding ». Personnellement, j’en fais pas un cas non plus. Pas de : « Ok fiston, faut qu’on se parle. » En fait, j’essaie de travailler à ce que ne ce soit pas tabou. Parce-qu’en fait, ça fait partie de la réalité. Si c’est tabou, j’ai l’impression que ça porte à problème. Si c’est … juste « normal ». Ben y’a pas de fanfare autour de la chose.

Alors voilà. Comment je parle de sexualité? Je réponds. Vous en pensez quoi vous?

Be the first to comment on "Parler de sexualité avec ses enfants"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*