On se calme avec les vaccins!

VaccinTitre

Bon, bon, bon… C’est la panique, avez-vous remarqué? Aaaaah les vaccins! Quel sujet controversé! C’est presque qu’aussi risqué de parler de ça que du burkini! Peut-être que vous n’avez aucune idée de quoi je parle (Restez quand même avec nous, on vous revient)… Ou peut-être étiez-vous de ceux qui, armé de leur puissant clavier, êtes entrés dans les tranchés de la virulente guerre qui avait sur les réseaux sociaux la semaine dernière. Ou vous étiez du genre, comme moi, à être resté sur les lignes de côtés, armé de votre souris et son bouton scroll, à jouer au voyeur en lisant les commentaires!? Mais, quel combat ça été! Qui en sort gagnant?

Aucune idée…

Tout a commencé avec un post Facebook, d’une mère qui, avouons-le, était en tabarnack! Elle s’est vidée le cœur sur son compte contre tous les « Anti-vaccins ». Je vais la laisser elle-même vous résumer on histoire!

« Maintenant que ma famille et amis sont avisés je peux faire ce post qui me brûle les lèvres depuis 2 jours. Ce post qui fera peut être en sorte que je vais perdre des amis et sérieusement je m’en fous. Nathan a attrapé la coqueluche. Une merveilleuse maladie qui était presque plus présente dans notre magnifique Québec. Une maladie qui prend de l’ampleur depuis quelques années car beaucoup de gens décide de ne pas vacciner leurs enfants. Je dois donner des antibiotiques à toute ma famille incluant mes nièces qui passent la semaine avec nous. Je ne dors presque plus car mon fils à des quintes de toux plusieurs fois par nuit et à chaque fois j’ai peur qui n’arrive pas à reprendre son souffle. Je me fais vomir dessus car il tousse à en vomir. La maladie avec la toux dure de 6 à 10 semaines. Donc j’en ai encore pour plusieurs semaines à me poser des questions, à presque pas dormir car je me fais réveiller. Sans compter mon inquiétude x1000 aussi pour mon bb de 12 mois qui n’a pas recu toutes les doses encore de vaccin et aussi le risque que mes 2 autres plus vieux développe la maladie (J’ai 4 enfants) Mais tous ça toi qui décide volontairement de ne pas administré les vaccins tu t’en fous et tu y penses pas quand tu prends cette décision stupide. Je suis enragée et frustrée contre vous qui décidez volontairement de mettre en danger la vie de vos enfants et celles des autres. La vaccination a fait ses preuves et une chance que mon enfant est vacciné car ça va sûrement empêcher les complications. Je vous mets la photo de ma routine du soir pour mes prochains jours. Comme si j’avais besoin de rajouter ça sur ma liste de chose à faire. Envoyez des ondes positives à notre famille pour que personnes d’autres ne soit infectés et que mon beau Nathan aille mieux le plus vite possible. Vous pouvez partager ! »

Ça n’a pas pris de temps pour que le Journal de Québec récupère l’histoire. On y apprend d’autres détails. Ce que cette maman vie ne doit vraiment pas être facile, la coqueluche peut engendrer de très graves complications, voir la mort. En plus du manque du sommeil et de voir son enfant souffrir, cette mère doit rester aux aguets devant les autres membres de la famille. Une situation, on se l’accorde, que personne ne souhaite vivre.

Mais… Oui il y a un « mais »

Je comprends sincèrement sa frustration, mais faut pas seulement voir cette situation. Seulement voir ce que l’on vit nous-mêmes sous notre toit. Quand Mme Labelle lance, dans l’article du Journal de Québec : À ceux qui restent réfractaires, « réveillez-vous! », lance Mme Labelle. « Arrêtez de croire n’importe quoi et informez-vous! »

C’est là que moi je lève la main et dit : « Euhhh… Justement. Faut s’informer! »

Parce qu’avec la polémique autour des vaccins il est difficile d’avoir la « vraie vérité ». Comme dans tous les domaines où l’argent est maître, il faut se garder une petite méfiance! C’est pas tous les magnats des grandes pharmaceutiques qui ont à cœur le bien et la santé des gens… Martin Shkreli ça vous sonne une cloche?

L’AMC (Association Médicale Canadienne) juge que les savons antibactériens et les produits désinfectants à base d’alcool, peuvent être nuisibles pour la santé, quand utilisés fréquemment. Ils diminueraient, à long terme, le système immunitaire et rendraient les bactéries résistantes similaires que ceux de ces savons. On parle de savon ici! Imaginez ce que certains vaccins peuvent faire!

Moi, de base je ne suis pas un « méchant » anti-vaccin, mais je ne suis pas un pro-vaccin non plus! Moi les vaccins contre la gastro, la grippe ou toutes autres petites maladies que le corps est facilement capable de gérer en une semaine, je ne suis pas trop pour! En fait je suis même contre! C’est affaiblir son corps et son système immunitaire par paresse. La grippe c’est pas cool, personne aime ça, mais c’est pas vraiment grave. Honnêtement, soyez franc, qui connait quelqu’un qui a été vacciné contre la grippe et qui a été zéro malade pendant l’hiver? Moi aucune! Ils ont tous attrapé la grippe quand même, mais soi-disant moins intense… En 2013, 2014 et 2015 au Canada et aux États-Unis et même en France le vaccin a été efficace qu’à +/- 25% car il avait été fabriqué avec la mauvaise souche de virus. Les vaccins anti-grippaux sont élaborés des mois d’avance et à partir de prévisions sur quelles souches de virus seront « In » l’hiver venu! Pis vous, après ça bitch sur la météo qui a scrappé les prévision de samedi passé!

Pour celui de la gastro, je le trouve tout aussi ridicule! Un gastro c’est encore moins cool que la grippe. Pour un bébé ça peut être dangereux, je vous l’accorde! Laissé moi quand même vous raconter une petite histoire ok!?

Ma dernière fille a eu la flore intestinale irritée suite au vaccin de la gastro à l’âge de 21 semaines. Pour l’année qui a suivi, je répète, pour l’année qui a suivi elle était incapable de digérer aucune protéine bovines. Ni lait, ni bœufs. Même si ma copine, qui l’allaitait, mangeait des protéines bovines, ma petite l’assimilait et souffrait le calvaire pour les 12 prochaines heures! À quel point? Au point que ma conjointe devait regarder les ingrédients de tout ce qu’elle mangeait, car même de la poudre de lait se retrouvant dans un salami était un danger pour le confort de notre bébé. On le sait on l’a testé!

Call me Lucifer!

Vous savez quoi!? Ben le rappel du vaccin de la gastro à 8 mois, ben ils se le sont crissés dans le cul! Même sans sa deuxième dose, que l’infirmière nous a presque qu’obligé de prendre avec un gun sur la tempe, ben ma dernière n’a pas eu la gastro plus souvent que n’importe qui! Elle va très bien, même si l’on soupçonne qu’elle gardera les séquelles de son intolérance aux protéines bovines!

Donc, dites-moi pas que les vaccins sont 100% safe et totalement nécessaire à la « survie » de nos enfants. Ils peuvent faire de criss de gros dommages aussi!

Avez-vous fait vos recherches un peu?

Quand je parle de recherches, je ne parle pas que de demander l’avis de son médecin son avis :

« Dr. Bédard, vous pensez quoi des vaccins? »

« C’est important et vital, sinon ton kid peut mourir! »

« Ah ok merci! »

Demandez aux gens autour de vous! Des histoires comme la mienne ne sont pas rare! J’irais pas jusqu’à dire que certains vaccins sont responsables de plusieurs allergies ou d’intolérances chez les enfants, mais avec ce qui est arrivé à ma fille j’irais pas jusqu’à dire complètement le contraire non plus!

Ce que révèlent certaines études pas trop ébruitées!

Premièrement, dire que ceux qui, comme moi ne font pas vacciner ses enfants pour TOUTES les maladies (elles ont celui de la coqueluche ok! Venez pas peter mes tires de char là!), sont responsables de propager la maladie est complètement ridicule. Chaque enfant/personne recevant un vaccin contre la rougeole, le rotavirus la varicelle (qui, by the way, n’est pas super efficace, car mes 3 filles l’ont pognées malgré leurs vaccins), la grippe etc, a en elle le virus de la maladie pendant des semaines et peut donc, elle aussi, transmettre la maladie aux autres!

Je ne suis pas un spécialiste, loin de là, mais avec quelques simples petites recherches sur le web, on arrive à ça :

En 2013, selon une étude de l’Université du Minnesota, on apprenait qu’il existait peu de preuves concrètes que la vaccination en masse des gens travaillant dans les hôpitaux était vraiment bénéfique pour eux ou les patients.

Des adjuvants (vaccin) aux sels d’aluminium ont été reliés à des maladies auto-immunes ou des troubles neurologiques. L’aluminium est utilisé, car elle réagit bien sur les animaux de laboratoire.

Quatre échantillons de vaccins, ont été envoyés par un site sur la défense des droits à la santé a envoyé à un laboratoire pour analyse. Le laboratoire à dévoiler avoir trouvé des traces de mercure dans chaque échantillon!

Aux États-Unis, 1 mort sur 100 000 était dû aux maladies infectieuses et ce, avant que les vaccins ne soient introduits en masse dans la société!

Vous connaissez les histoires d’horreur derrière le Gardasil? Gardasil est ce « fameux » vaccin contre le papillomavirus humain (VPH)! En 2015 Le Devoir écrivait un article inquiétant et révélateur. On pouvait y lire, entre autre, qu’en date du mois de juillet 2015, aux États-Unis, 40 000 Filles et femmes ont été gravement affectées suite à ce vaccin. On parle de 232 morts et plus de 1 300 qui sont restées avec des handicapes. Et ça continue, avec l’aide des différents gouvernements qui font la promotion ce produit qui, à la base, n’a absolument rien prouvé!

Je ne dis pas que j’ai raison, ni que Mme Labelle a raison, que le gouvernement a raison ou surtout pas que les pharmaceutiques ont raison. Je dis juste de rester un peu méfiant. Évidemment, je joue, un peu le rôle de l’avocat du Diable, mais reste que ces chiffres sont douteux et inquiétants! Accuser les parents qui n’ont pas donné un vaccin à leurs kids, pour la maladie que son fils, pourtant vacciné contre la maladie, a attrapé, c’est un peu comme dire que c’est de la faute du ministère des transports si tu as manqué de gaz dans le trafic. Non!?

 

Voilà!

JF

 

3 Comments on "On se calme avec les vaccins!"

  1. JE suis entièrement d’accord avec vous plus jamais je ne serais vaccinée et je dirais à tout le monde qui aime leurs enfants de refuser également y’a pas plus de risques à ne pas l’être et qui vous dit que ce que votre enfant reçoit est bel et bien un vaccin et non une étude de cas !! Faut voir hein!

  2. Quand tu dis  » Ma dernière fille a eu la flore intestinale irritée suite au vaccin de la gastro à l’âge de 21 semaines. Pour l’année qui a suivi, je répète, pour l’année qui a suivi elle était incapable de digérer aucune protéine bovines. Ni lait, ni bœufs. Même si ma copine, qui l’allaitait, mangeait des protéines bovines, ma petite l’assimilait et souffrait le calvaire pour les 12 prochaines heures! À quel point? Au point que ma conjointe devait regarder les ingrédients de tout ce qu’elle mangeait, car même de la poudre de lait se retrouvant dans un salami était un danger pour le confort de notre bébé. On le sait on l’a testé! » Comment es-tu certain que c’est lié directement? Je demande car mon petit aussi est intolérant protéines bovines, mais c’est arrivé bien avant 21 semaines…

    • J’en ai aucunement la certitude! Je ça concorde dans le temps du vaccin. Avant il n’y avait aucun problème. Je soulève un questionnement.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*