Papa d’un enfant trisomique, il a quelque chose à nous dire

FullSizeRender-1

Robb Scott, papa d’un petit gars atteint de la Trisomie 21, a été assommé et détruit quand il a entendu, dans un magasin, la définition qu’un papa donnait à ses enfants de ce qu’est la Trisomie 21. De façon franche, respectueuse, posée, mais surtout très émotionnelle, ce papa a enregistré un message pour nous!

Voici la traduction:

« Je fais juste cette vidéo parce que je crois que j’ai besoin, en ce qui concerne mon karma, de remettre à zéro ce qui vient de se passer… pour mon âme je crois. »

« J’étais dans un magasin au rayon des DVD, et il y avait un père avec ses deux fils qui regardaient les films. Il leur a dit qu’ils pouvaient choisir un DVD. Et j’ai entendu le fils dire « C’est quoi la trisomie 21? » parce qu’un des films en parlait. Un film de base-ball qui met en scène un enfant trisomique nommé Produce je crois. Un bon film, ma femme et moi l’avons vu. »

« Et il demande « C’est quoi la trisomie 21? » Je ne pense pas que son père voulait être méchant, j’ai vu qu’il cherchait quelle était la bonne chose à répondre. Et il a dit que c’était une maladie… et que c’était la maladie de ne rien savoir. »

« C’était un de ces moments où on ne sait quoi faire, comment réagir. Je n’ai rien dit, je ne suis pas du genre à m’incruster auprès des gens et leur dire les choses, mais… j’ai entendu cette voix dans ma tête me dire « Dis-leur ce que c’est ». Et je ne l’ai pas fait. »

« J’ai laissé cette ignorance se transmettre à une autre génération. J’ai échoué face à mon fils. Face à ce devoir. Je ne veux pas devenir émotionnel ou exhiber mes sentiments sur le sujet, mais je dois appuyer sur le bouton redémarrer. Parce que j’ai échoué à ce moment-là. »

« La trisomie 21 est, littéralement, l’une des plus belles choses qui soient jamais arrivées dans ma vie. C’est drôle, c’est génial, c’est marrant, c’est incroyable, c’est doux… Les personnes avec trisomie sont de grands professeurs. »

« Ce n’est pas une maladie, ce n’est pas un handicap. Si vous lisez plus lentement ou courrez moins vite, ça ne veut pas dire que vous avez un handicap. C’est ce que j’ai appris de Turner. Le handicap n’est qu’une perception. »

« Je pense que nous sommes tous des professeurs et des élèves, nous sommes les deux. Nous sommes capables d’enseigner des choses et nous sommes là pour apprendre des choses. Un homme bien éduqué n’a rien de plus à enseigner que mon fils. Il a des choses différentes à enseigner mais pas plus de choses. Ses connaissances n’ont pas plus de valeur. »

« La trisomie 21 est la plus belle chose qui me soit arrivée, mais je ne l’ai pas dit. Je n’ai pas franchi le pas… pour mon fils, pour d’autres gens, atteint de trisomie. J’étais dévasté sur le moment. Je voulais juste rectifier ça. Publiquement. Pour moi. Merci. »

Traduction faite par: Luxemburger Wort

Bravo à ce père qui n’a peut-être pas réussi à faire ce qu’il « aurait dû » faire au bon moment, mais qui rajuste le tire par la suite avec cette vidéo!

Voilà!

JF

Be the first to comment on "Papa d’un enfant trisomique, il a quelque chose à nous dire"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*