Je me lève pour mes 3 filles

LeveTitre

En janvier dernier on vous avait parlé, sur notre blog pour papas, d’une vidéo choc de #WomenNotObjects. Une vidéo coup de poing qui dénonçait les campagnes publicitaires misogynes. Ce mouvement revient en force avec une autre vidéo qui, cette fois, démontre les ravages que font, chez les jeunes filles (et plus vieilles) ce type de publicités.

Mais juste avant

J’aimerais vous faire part de comment j’ai été mis au parfum de cette vidéo. Ma blonde me dit qu’elle l’a regardé durant la journée d’hier. Nos filles jouaient au salon et en attendant une vidéo sur l’ordinateur elles sont venues voir ce que maman regardait. Ma copine en a profité pour leur inculquer quelques notions de bases sur la place de la femme.

Filles02

         Image tirée de la vidéo: #IStandUp

À un moment donné les puces disaient: « Moi je veux être elle », « Elle c’est moi », « Je suis elle » en voyant les « belles » filles sur l’écran. Comme si elles voulaient jouer à la princesse! Comme si les filles dans ses pubs étaient des Elsa, des Ariel. Mes filles ont 3, 4 et 6 ans!! Mes filles sont déjà corrompues par la publicité!!! Mes filles ont déjà la pression d’être une poule de luxe faible et sans colonne!!!!

Le moment magique est arrivé. Une des trois se retourne vers sa mère et lui demande: « Toi maman. Qui tu veux être? » et ma super blonde de répondre: « Moi…? Ben moi je veux être moi! » Les filles sont restées muettes. Elles ont regardé la fin de la vidéo et sont retournées jouer.

Voici la vidéo en question

Quelques minutes plus tard ma conjointe entend les filles jouer dans la pièce à côté, elles disent: « Moi je suis moi! Toi tu es qui? », « Moi aussi je suis moi. »!

BOOM!!! Victoire! Nos filles ont compris quelque chose aujourd’hui!

Messieurs et mesdames les publicistes de marde, vous aimez ça les images sexuelles dégradantes? Alors, enculez vous avec mon article!

Voilà!

JF

PS: Pour suivre le mouvement il y a le Site, il y a Facebook, il y a Twitter et il y a Instagram.

Be the first to comment on "Je me lève pour mes 3 filles"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*